Bulle, ballon ou phylactère : tracé qui entoure le texte exprimé par les personnages. La bulle exprime ce que les personnages disent ou pensent. La forme du phylactère et le format des caractères qu’on y trouve est une indication du volume de la voix.

 

Cadre : bords de l'image qui marquent les limites de l'espace représenté.

 

Cartouche : encadré rectangulaire contenant des éléments narratifs et descriptifs assumés par le narrateur, appelés également commentaires.

 

Case ou vignette : unité de base de la bande dessinée. Portion d’espace isolée par du blanc et clôturée par un cadre au sein d’une planche. Généralement de forme rectangulaire ou carrée, la case peut aussi devenir abstraite ou symbolique.

 

Comic book : aux États-Unis, le comic book est un fascicule de format 17 x 26 cm, comprenant en principe 32 pages. Paraissant à périodicité régulière, il propose des histoires complètes ou à suivre, et se spécialise souvent dans un genre (science-fiction, super-héros, aventure, humour…).

 

Comics : bande dessinée nord-américaine.

 

Ellipse / Espace inter-iconique temporel : espace séparant deux cases de bande dessinée. Le mot peut désigner par extension les images sous-entendues, les ellipses narratives.

 

Fanzine : contraction de fanatic magazine. Journal publié par des amateurs de musique, de cinéma ou de bande dessinée. Permet très souvent à des auteurs de faire leurs premiers pas.

 

Fumetti : bande dessinée italienne.

 

Idéogramme : signe graphique qui exprime une idée, permet souvent de représenter ce qui ne peut pas se dire ou s’écrire.

 

Manga : bande dessinée japonaise.

Mangashi : magazine de prépublication des éditeurs japonais de mangas

 

Manhua : bande dessinée chinoise.

 

Manhwa : bande dessinée coréenne.

 

One-shot : album unique. Histoire en un seul volume.

 

Onomatopée : transposition écrite d’un bruit ou d’un son. Les onomatopées constituent le bruitage de la bande dessinée.

 

Planche : ensemble des cases figurant sur la même page.

 

Prépublication : parution d’une bande dessinée dans la presse avant sa publication en album.

 

Roman graphique : terme utilisé pour désigner les ouvrages s’écartant des normes classiques de l’album, utilisant des mises en pages plus aérés, des récits plus complexes, plus psychologiques, au long cours et dans un format proche de celui utilisé en littérature. Terminologie « snob » mais cela reste de la bande dessinée !

 

Strip ou bande : suite de plusieurs cases disposées horizontalement (parfois verticalement).

 

Tirage : nombre d’exemplaires d’un album imprimé par un éditeur.

 

48 CC : terme désignant une bande dessinée de 48 pages, cartonnée et en couleur. Le format de 48 pages est la pagination la plus économique, devenue la norme. La couverture cartonnée et l'impression en couleur sont réputées plaire aux enfants.

 

 

Partager "Lexique" sur facebookPartager "Lexique" sur twitterLien permanent