Après un premier opus qui se délectait des travers familiaux à l'occasion d'un évènement marquant, un mariage, Blandine le Callet a surpris et enchanté son lectorat avec un 2e roman où la famille était là, plutôt douloureusement absente.

Jean-Philippe Blondel, quant à lui, nous entraîne de secrets de famille en souvenirs d'enfance, en passant par des amitiés qui se substituent aux liens du sang. Écrivant à la fois pour la jeunesse et pour les adultes, il place la musique, l'autre de ses passions, au coeur de ses différents récits à la construction originale et surprenante.

Le vendredi 6 mars 2015, nous avons eu l'occasion de croiser des oeuvres dont le public et la critique se régalent depuis quelques années et de décortiquer avec leurs auteurs les mécanismes familiaux qu'ils ont tant de plaisir à mettre en scène dans leurs romans !

 

 

 

 

 

Partager "Table ronde" sur facebookPartager "Table ronde" sur twitterLien permanent